Err

Choisir un vélo de rééducation


Comment choisir un vélo de rééducation ?




Le vélo d'appartement, un appareil d'entraînement adapté au plus grand nombre

Le vélo d'entraînement est un appareil de cardio-training adapté au plus grand nombre.
En effet, il est à la fois adapté aux débutants, aux personnes souhaitant reprendre une activité physique, aux sportifs pratiquant de manière intensive ainsi qu'aux personnes désireuse de travailler leur souffle ou encore leur endurance.

Son utilisation est également
appropriée à la rééducation et à la récupération.


Quelles sont les différents types de vélos adaptés à la rééducation ?

Les vélos d'appartement et de rééducation se décomposent en différents groupes :

 - les vélos droits ou vélos classiques
Ce sont les vélos les plus couramment utilisés. Ils se caractérisent par un cadre droit et une utilisation simple.

 - les vélos assis ou vélos semi-allongés
Ces vélos proposant un véritable siège avec dossier offrent un confort supplémentaire à l'utilisateur. Ils sont moins adaptés à une pratique sportive intense mais répondent aux besoins de personnes à la recherche d'une activité peu intense ou modérée.

 - les vélos de spinning ou vélos de biking
Ces vélos, limités en options et en programmes d'entraînement, reproduisent au plus près les sensations des vélos de courses.

 - les vélos à air
Cette nouvelle catégorie de vélos se situent entre l'elliptique et le vélo classique. Sa particularité est d'utiliser la résistance de l'air comme résistance de travail. Plus vous pédalez vite, plus le pédalage devient difficile.

 - les vélos à bras
Les vélos à bras possèdent une structure complète réglable ainsi qu'un pédalier adapté au travail des bras. Ces vélos sont particulièrement indiqués en rééducation pour les personnes âgées ou en fauteuil roulant. Certains modèles combinent pédalage des bras et des jambes sur un même appareil.

Quels sont les critères de choix d'un vélo d'appartement ?

Le choix de votre vélo de rééducation dépend de plusieurs critères

 - l'usage
Le choix de votre vélo varie en fonction de l'utilisation de vous comptez en faire.

Les utilisateurs occasionnels peuvent s'orienter vers un vélo basique et très simple d'utilisation.
Les utilisateurs réguliers doivent choisir un vélo confortable et aux programmes plus diversifiés afin de varier leur entrainement.
Les utilisateurs intensifs doivent préférer vers un vélo robuste qui tiendra dans le temps.
Les cabinets de kinésithérapie et les centres de rééducation doivent se montrer particulièrement vigilant dans le choix de leurs vélos afin de limiter les coûts liés aux réparations et de pouvoir bénéficier de la garantie du produit. Certains modèles possèdent un marquage CE Médical qui garantit la compatibilité du vélo avec une utilisation dans un cadre médical.

 - le type de résistance
Mécanique : une molette fait varier la pression sur la roue et augmente le niveau de difficulté. Ce type de résistance est utilisé par de nombreux vélos de spinning.
Magnétique : des aimants, situés plus ou moins prés de la roue d'inertie provoquent un frottement, modifiant ainsi la résistance.
Electro-magnétique : le contrôle de la difficulté se fait de manière précise depuis le moniteur qui modifie lui-même la difficulté en fonction du programme
. Ce type de résistance est particulièrement indiqué pur une utilisation régulière

 - l'ergonomie
L'ergonomie du vélo détermine les réglages possibles afin de rendre l'entraînement plus confortable.
Ils peuvent être nombreux :
réglage horizontal et vertical de la selle, réglage de la hauteur du guidon, présence de roulettes facilitant le déplacement et le rangement du vélo, stabilisateurs de niveau, seuil d’enjambement bas facilitant la montée en selle (critère important pour les personnes âgées, les centres de rééducation et les cabinets de kinésithérapie...)

 - les programmes d'entraînement
Exceptés les vélos de biking, la plupart des vélos proposent des programmes d'entraînement prédéfinis.
Selon la gamme du vélo, vous aurez à accès un nombre variable de programmes ainsi qu'à des programmes spécifiques (fat burning, HRC...)


 - le prix
Ce critère va délimité la gamme de vélo à laquelle vous pourrez prétendre.
Des vélos premiers prix sont disponibles dès 300€ alors que les modèles haut de gamme peuvent attendre plus de 4000€.
Les vélos bas de gamme correspondent à des vélos de basse facture, résistant à une utilisation peu fréquente.
Les vélos milieu de gamme vont répondre à une utilisation régulière sans plomber votre budget.
Les modèles les plus onéreux correspondent aux vélos semi-professionnels et aux vélos professionnels, conçus pour résister à une utilisation prolongée.

Il est important d’adapter votre budget à l'utilisation que vous souhaitez faire de l'appareil afin d'éviter que celui-ci ne tombe en panne après quelques mois d'utilisation.

 - les caractéristiques
Afin d’éviter les mauvaises surprises et de prolonger la durée de vie de votre appareil, nous vous invitons à consulter soigneusement les caractéristiques techniques du vélo.
En effet, le poids maximum de l'utilisateur et son encombrement sont autant de critères à prendre en compte lors de votre achat.

Quels éléments composent un vélo de cardio-training ?

Les éléments qui composent les vélos de rééducation sont autant de critères qui vous permettent d'affiner votre rechercher afin de trouver l'appareil qui correspond parfaitement à vos besoins.
Logiquement, plus le vélo est haut de gamme, plus ces éléments sont livrés de manière standard.

 - le cadre
Il s'agit de la structure du vélo. Le matériau utilisé pour sa conception détermine le poids du vélo ainsi que sa robustesse.

 - la selle
Son réglage en hauteur et/ou en profondeur permettent un ajustement idéal de la position de travail.

 - la roue d'inertie
Elle influe sur la qualité et le confort de votre pédalage. Plus son poids est élevé, plus le pédalage se fera de manière fluide et agréable.
Pour un utilisateur régulier, il est conseillé de choisir une roue d'inertie de 7 kg au minimum. Pour les
utilisateurs plus réguliers, il est conseillé une roue de 9 kg minimum.

 - les pédales
Certains vélos proposent des sangles de maintien sur les pédales. Il est également possible d'opter pour des pédales dont la longueur est réglable, disponibles en option.

 - les capteurs tactiles
La plupart des vélos commercialisés aujourd'hui disposent de capteurs tactiles placés sur les poignées du guidon. Ils permettent de connaître la fréquence cardiaque de l'utilisateur.

 - la console affichage
Cette console permet à l'utilisateur de se situer pendant son entraînement et indique les données utiles pour évaluer sa progression : temps, distance parcourue, watts, calories consommées, fréquence cardiaque...
Les modèles les plus perfectionnés sont compatibles avec des tablettes ou des smartphones.
Certaines marques proposent également des applications enregistrant les performances ou proposant des parcours de course afin de démultiplier votre
motivation.



Rédigé le  1 nov. 2019 8:00 dans Comment choisir...?  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site